Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

r>u Prince Titi. 37 j

le père du peuple , ce qui fignifiera le fens du moe de roi dont on s'étoit fervi. Celui qui avoit trouvé cette épithète , étoit un poëte, car il en faut, on a beau dire , de ces gens la, qui favent chanter les bons rois, établir leur renommée, inftruire les fujets, Sc les amufer par les productions des beaux atts. La nation qui compte une foule de poëres & de favans , eft a coup sür Ia plus éclairée & la plus aimable. Titi chercha des yeux le poëte qui lui avoit donné un fi beau nom , d fe renoit a une certaine diftance, Titi lui en fit un reproche. Pourquoi vous éloignezvous, votre place eft bien prés des rois; que feroient-ils fans Paflïftance de vos égaux ? Un roi ignorant n'eft jamais qu'un roi médiocre. Venez , annóncez a vos égaux que j'ai marqué leur rang, Sc qu'a. 1'avenir leur fort fera a 1'abri des befoins. II mit Ia main dans les facs, Sc il fut furpris de n'y pas trouver aflez d'or pour combler le poëte de largeffes. C'eft, lui répondit le poëte, que Ie fage vit de peu. Ainfi finit fa joutnée , la plus belle de toutes, car il alloit fe coucher avec Bibi, Sc avec la penfée qu'il avoit fait tout cequi dépendoit de lui pour rendre tout le monde content.

Comment Bibi avoit-elle pafle fon jour ? en reine, c'eft-a-dire , en recevant les préfentations des dames, en écoutant des chroniques fcanda-

A aiij

Sluiten