Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

© u Prince Titi. 379

fingulier ; qu'eft-ce donc que Ie pouvoir de 1'amour! c'étoit du tabac répandu qui alloit marquer les deftinées du prince & de la princefle d'un fouvenir délicieux.

Gracilie cherchoit la folitude , Ie bonheur d'autrui Pimportunoir , fon départ 1'accabloir. I_e prince aimoit autant qu'elle la retraite & le filence. Heureufement pour eux , la fée qui s'occupoit fans relache de leur félicité , les conduific par des fentiers différens au même but. Ils fe trouvèrenr en préfence l'un de 1'autre fans s'en douter : le prince ne put que lui dire , madame,

je viens d'apprendre que vous partez Deux:

ruifleaux de larmes couloient de fes yeux.

Gracilie avec précipitation , & fans favoir ce qu'elle faifoir , port* fon mouchoir fur les yeux du prince pour les efluyer : le prince tira le hen pour rendre lé même office a la princefle. Ainfi ils s'étoient devinés , Sc ils s'étoient tout dit par un gefte, par un mouchoir : la première déclaration avoit commencé par enlever le tabac de la robe de Gracilie avec le mouchoir , 1'explication s'étoit faite en efliiyant des larmes avec lemouchoir ; jamais préliminaires d'himen ne furent fi courts ni plus muets.

Pendant ce tems la fée inftruifoit le roi de leur fituatior., & Titi les cherchoit pour les unir. Léur mariage n'offric rien de remarquable qu'un

Sluiten