Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

LES SOIREES

BRETONNES.

- -'• " - a •■ ioni«Bfrw!? i-tlQtohfiffr l|jg|

IL y avoit autrefois un prince nommé Engageant, qui régnoit dans PArabie HeuVe"üfè;fr étoit parvenu au tróne ; par une longue ftite d'ancêtres qui avoient toujours été 1'amour da leurs peuples, & dont la mémoire étoit fi chère* qu'on la célébroit tous les a'ns, par. des jeux magnifiques qu on faifoit en leur honneuiv C'étoit en cette occafion qu'une brillante jeurteiffe s'efforcoit de merker 1'approbation de fon prince; qui diftribuoit lui - même les prix aux vainqueurs. Ils pratiquoient dans ces efpèces de carrouf'els tout ce qui s'exécute dans les véritables combats ; ils y exprimoient même les voix , les plaintes & les cris des combattans, fans oubiier leurs chutes , leurs morts & leurs vicfoires. Le péuple qui regardoit ces jeux comme une véritable image de la guerre,: attendoit ce jour avec une extréme impatience. Les malades avoient coutume de k faire perter Tornt XXXII, A

Sluiten