Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

a.0 Les Soirees me retirer dans le mien; fon amouf alors s'étant converti en rage , il eirvoya chercher la fée Terrible qui, par hazard, étoit è fa cour, &C m'abandonnant a cette cruelle perfonne , il la pria inftamment de fe défaire de moi, aquelque prsx que ce fut.

La fée exécuta fes ordres avec joie; c'étoit une trop belle occafion de fignaler fa malignité, pour la laiffer échapper. Elle prit auffi-töt la fórme d'une de mes dames d'honneur, me vint fervir a table ; & m'ayant verfé k boire d'une liqueur pareille k celle qu'elle vous a fans doute donnée dans la forêt des daims,je m'affoupis peu de tems après. Comme on attribuoit 1'extrême envie que j'avois de dormir k la fatigue que j'avois eue tout le jour , on me conduifit dans mon appartement, & on me coucha; la fée fe trouvant feule avec moi, profita de ce moment pour m'enlever. Elle me porta k Pentrée d'un bois, ou prononcant quelques paroles barbares, elle me jetta d'une eau rouffe fur la tête : & me changea en dragon, tel que vous m'avez vu. Tu n'en es pas quitte, pour avoir cette exécrable forme , me dit-elle , je vais te mettre dans un lieu dans lequel tu inyoqueras fouvent la mort, fans qu'elle viennea ton fecours. Alors , par la vertu de fes charmes , elle me précipita dans la tour oü elle vqus a depuis enfermé, &

Sluiten