Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

te tEs SoiUes patron, & ce dien m'a amené jufqu'ici pou* vous tirer d'inquiétude, & préparer ce qu'il me faut pour un yoyagequi, felon les apparences, lera d un fort long cours.

Le prince Engageant ayant ainfi raconté fes aventures aux grands de fon royaume, ils Jes trouverent fort furprenantes , & bénirent miUe tois la prmceffe Adreffe , d'avoir tiré leur roï du tnfte cachot, oü il auroit fans elle fihi fes jours. On fit des réjouiffances publiques & des iacnfices , pour en remercier les Dieux • & ce

monarqueayantenfuitemisordreèfonroyaume, dont il laiffa 1'adminiftration è ceux que fon peuple avoit déja choifi en fon abfence ; il reiourna fur le bord de la mer , ou fa barque etoit a 1'ancre. Le petit amour qui commencoit a s impatienter, le querella fort de 1'avoir fait attendre fi long-tems ; & ayant pris auffi-töt la route du palais de la Gaieté, il y aborda en peu dejours. ParteZ,mes chers enfans, leur dit la fee Legere, après les avoir embraffés tendrement foutenez avec courage les dangers qui vous font préparés, ce feront autant de degrés qui vous conduiront è un bonheur parfait; les biens les plus long-tems attendus font les plus charmans, & Pon ne fait les gouter dans toute I eur pureté, qUe lorfqu'on les a acquis avec ein e. Que la fageiïe foit toujours le principe

Sluiten