Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Bretoen e s. 39 les bords étoient tous couverts de vipères d'une groffeur prodigieufe ;le vent les ypor,ffoit,malgré 1'induftrie des pilotes,&ils nefavoient comment éviter ces dangereux animaux, lorfqu'ils appercurent dans un efquif une fort annab1e dame qui vint pour les reconnoitre. Elle avoit avec elle un jeune homme parfaitement bien fait, qui n'eut pas plutöt jeté les yeux fur le prince Bel Efprit, qu'il s'écria avec tendreffe s ah! mon cher frere, eft-il poffible que ce foit vous que je retrouve , après avoir perdu pour toujours 1'efpérance de vous revoir ? En efïet, c'étoit le prince Entendement, que l'on avoit tranfporté dans l'ile des Vipères, par ordre de l'empereur des Songes; & qui ayant eu le bonheur de plaire a la princeffe Viperine, reine de cette ile, en avoit été préfervé despiquüres venimeufes de ces animaux.

L'on peut aifément juger de la joie que ces princes eurent de fe revoir, & des marqués réciproques de tendreffe qu'ils fe donnèrent, étaut alors en süreté dans la compagnie de Vipérine qui commandoit a ces dangereux reptiles.Les princes avoient trop d'empreffement de favoir les aventures 1'un de Fautre , pour tarder plu* long tems a s'en inftruire. Bel Efprit ayant raeonté les hennes , a-peu-près comme il favoit déja fait au prince Engageant; Entendement prit enfuite h parate.. C tv

Sluiten