Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Les Soirees

H I S T O I R E

Vu prince Entendement, & de la princeffe Viperine.

jLorsque je vous eu vu abandonné dans file des Lions, & qu'on nous ötoit a mon frere 6c a moi la trifte eonfolation de mourir avec vous, je devins furieux , & donnai des marqués fi vifibles dun violent défefpoir, qu'on fut obligé de me lier. C'eft dans cet état que l'on tn'expofa fur le bord de cette ile , pendant une nuit très-obfcure. J'attendois 1'heure que les vipères vinffent fe raffafier de mon fang , 6c je croyois déja ouir leurs fifflemens aigus, lorfque mon bonheur voulut que cette princeffe aborda a la pointe du jour , vers 1'endroit oü j'avois été laiffé. Cette ile eft tout-a-fait déferte; 6c 1'unique Vipérine,d qui elle appartient, peut impunément avec fa fuite y faire des defcentes. EJle y venoit heureufement ce matin-la , pour cornpofer la véritable thériaque dont elle feule § le fecret; lorfque nfayant rencontré , elle fut pitié de mon malheur , 6c me fit délier-, Elle eut alors la bonté de s3informer de mes aven* tU?e§? 4e (cjuffrif que |e l'accornpagnaffe pa?

Sluiten