Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Sö Les SoiréeS

quèrent & prirent la route de 1'ifle du palais des Secrets: le trajet n'étoit pas long, les princes abordèrent bientöt, & a peine eurent-ils mis pied a terre , qu'ils fe virent environnés de monfires horribles; mais Engageant ayant fait briller fon épée a leurs yeux ,ils fe précipitèrent dans la mer avec des hurlemens capables d'effrayer les plus intrépides. Brandagedondon part dans le moment armé de pied en cap, reffemblant k une haute tour ; il avoit a fon cöté deux fauvages d'une grandeur prodigieufe, velus comme des ours , & armés comme lui de maffues de fer. II fe commenca alors entre ces fix combattans un choc terrible, la dextérité des princes Pemportoit fur la force de ces géans. Engageant ne frappoit aucun coup fur Brandagedondon qu'il ne lui tirat du fang; fes deux feconds qui n'avoient pas de fi bonnes épées, mais dont ie courage ne cédoit pas au fien , n'avoient pas tout-a-fait le même avantage, le tonnerre ne faifoit pas plus de bruit qu; les coups que fe portoient ces vaillans guerners ; & après s'être difputé la vi&oire pendant cinq heures de fuite , ilsfurent obligés, d'un confentement unanime, de faire une trève de quelques momens, & de fufpendre leur combat jufqu'a ce qu'ils fe fuffent repofés & défaltérés k 1'eau d'une fontaine voifine ; mais Engageant plus

animé

Sluiten