Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

it©6 ti s Soirees fournit d'équipages & de toutes les chofes néceffaires a la vie. Nous partïmes enfin de ce lieu, & nous fïmes de la forte plus de cent cinquante lieues.

Le roi Jamaisvu confentoit a 1'amour que j'avois pour Toujoursbelle. Cette princeffe me marquoit fouvent que cette approbation faifoit tout fon bonheur; & la reine qui m'aimoit déja comme fon propre fris , fouhaitoit que nous arrivaffions promptement dans fes états, pour conclure notre mariage. Nous en touchions prefque les frontières,lorfque nous étant repofés a Pentrée d'un bois, pour nous rafraichir de 1'ardeur du foleil, nous npus endormïmes tous fur une efpèce de gazon. Nous y goütions un tranquille fommeil, lorfqu'un fameux géant, nommé Brandagedondon, qui revenoit de la chaffe, appercut notre petite troupe. II confidéra attentivement Toujoursbelle qui repofoit entre les bras de fa fceur Bellehumeur ; il les mit toutes deux fous le fien , & les emporta , fans les éveiller , comme un faucon enleveroit une caille. J'ouvris les yeux dans le moment que cet enchanteur s'éloignoit avec fa proie. J'éveillai promptement le roi Jamaisvu , Sc je courus après ce traitre, dans le deffein de mourir en combattant contre lui , ou de lui arracher les princeffes; mais quelque diligence que je

Sluiten