Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Bretonnes. 113 fuccès , & que tu feras bientöt poffeffeur du tréfor qui te manque pour être parfaitement heureux.

Bel Efprit étonné d'un pareil Oracle , fe profterna devant la ftatue de la déeffe: puifque votis vous intéreffez pour moi, je n'ai plus rien a craindre, s'écria-t-il tranfporté de joie: oui, charmante mère des amours, dont le pouvoir s'étend jirfque fur les chofes les plus infenfibles,, je reconnortrai éternellement votre pouvoir , vos autels fumeront toujours de 1'encens le plus rare & le plus précieux ; continuez de m'être propice , je n'oublierai de ma vie la faveur que je recois aujourd'hui de votre divinité. II relourna auffi-tót au palais du roi Jamaisvu ; il ne pouvoit modérer fa joie, mais elle augmenta encore lorfqu'il feut ce qui fuit.

Une vieille gouvernante de Toujoursbelle ayant mal-adroitement renverfé la toilette de la princeffe , en caffa le miroir en plus de vingt morceaux; cet accident lui faifant appréhender d'être grondée , elle alla promptement dans le garde - meuble du roi pour y choifir un autre miroir : elle y en trouva un fi iemblable Zeelui qui venoit d'être caffé, qu'il étoit dirhcile de ne s'y pas méprendre. Elle crut, en le mettant a la place de 1'autre , qu'elle répareroit la faute Tomt XXXIL u

Sluiten