Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ïio Les Soirees s'arrêtèrent affez long-tems k les confidérer. Enfuite les ayant abordés , ils s'informèrent d'eux s'ils n'avoient pas vu dans la forêt le cynogefore de l'empereur, qui s'étoit perdu depuis deux jours par la faute de celui qui le conduifoit, & qui étant k demi yvre s'étoit endormi au pied d'un arbre : ce cynogefore étoit une efpèce de chameau trés-rare dans le pays; il coütoit des fommes immenfes , il n'y avoit que l'empereur qui put en avoir un , & il étoit deftiné ordinairement a porter les provifions de bouche & la colation lorfque ce prince allolt k la chaffe. Engageant & la princeffe afliirèrent qu'ils n'avoient pas rencontré cette béte; mais le médecin Mirliro ayant demandé aux officiers fi cet animal n'étoit pas boiteux du pied gauche de devant; le philofophe Indigoruca , s'il n'étoit pas borgne de 1'ceil droit; & le fauvage Barbario , s'il n'étoit pas chargé de fel & de miel; les officiers furpris de ces demandes qui étoient fi conformes a la vérité, & croyant que les étrangers donneroient a l'empereur des nouvelles du cynogefore , les prièrent de vouloir bien venir au palais , & les y conduifirent dans cette efpérance. L'empereur qu'un de la compagnie qui avoit pris les devants , avoit infiruit de la rencontre qu'ils avoient faite de ces étrangers, les recut d'un

Sluiten