Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Bretonnes; ti/ Dès le moment de ce cruel meffage,Cubulanbuc a conduit fes douze lions, & ion rhinocéros dans la grande place de cette ville, oii il a formé par fes enchantemens une enceinte pour ces bêtes féroces, &c la terre s'étant entr'ouverte , il en eft forti une flamme qui ne provenant point de matière combuftible , & s'entretenant d'elle-même, ne peut s'éteindre par aucune liqueur. J'ai fait fupplier Cubulanbuc de ne point donner le coup de la mort a un malheureux père que la colère avoit trop aveuglé, lorfqu'il 1'avoit chargé de fa vengeance. Ce cruel eft inexorable, & je ne dois attendre aucune grace de lui, puifque ma fille aime mieux fubir la mort la plus cruelle, que de s'unir avec un tel monftre.

L'empereur fondoit en larmes, en racontant cette trifte aventure; mais Engageant & les trois princes lui ayant témoigné qu'ils étoient extrêmement touchés de 1'état déplorable oii ils le voyoient réduit, Paffurèrent qu'ils alloient tout entreprendre pour rétablir la tranquillité dans fon cceur.

Le prince Engageant ayant enfuite pris la parole. II y a apparence, dit-il, grand empereur, que ce font les dieux qui prennent foin de venger d'illuftres malheureux, que vous avez opprimés fans raifon; mais ils fe laifferont fans

Sluiten