Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ET B L E V ft T T E. 167

yeux , je veux le conferver long-tems, paree qu'il eft beau, & que je m'imagine qu'il n'a point envie de me quitter : elle en eut effettivement beaucoup de foin , & ne manqua pas de mettre tous les jours un gros bouquet de fleurs a Ion cóté afin qu'il put s'y repofer. Timandre foupiroit fouvent en la regardant, & fe trouvoit bien malheureux de 1'aimer, d'être fi prés d'elle, & de n'être qu'un papilion ; jamais il n'avoit vu de fille fi aimable & fi bien élevée. Lavieille qui, felon les apparences, n'étoit pas d'une naifiance diftinguée , étonnoit fouvent le malheureux prince,par fes difcours & les inftruftions qu'elle donnoit a fa fille. Elle banniffoit avec elle cet air de févérité dont la plupart des mères fe fervent lorfqu'elles parient a leurs er.fans. Cette bonne femme difoit qu'il falloit inftruire la jeunefiè en 1'amufant. Elle n'avoit ni 1'humeur facheufe, ni les infirmités de la vieilleffe ; un air tranquille & content étoit répandu fur toute fa perfonne , elle ne fatiguoit point par de longues hiftoires du tems paffé, ni par des remontrances hors de faifon. Un jour que Bleuette fe promenoit dans Ia prairie avec fon papilion , elle s'entendit appelier par Fatime , ( ear c'étoit Fatime qui s'étoit retirée dans cette folitude ; elle avoit acheté la petite maifoa ou elle étoit, avec une partie des bourfes d'or que

L tv

Sluiten