Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i7i Timandre' éïevé Zelimé avec un foin extréme, & lui a donné une éducation qui repond parfaitement a la grandeur de fon extraftion; elle eft belle & bien faite; le prince Timandre en eft extrêmement amoureux ; il mérite fa tendreffe &£ votre eftime; vous ne pouvez mieux faire que de les unir enfemble. Je ne vous dis rien que de véritable; je vais vous conduire auprès de la princeffe. Silentieux auroit pris pour un fonge ce que la fée lui difoit, fi dans Pinftant elle n'avoit fait fortir de terre un char d'ébène, trainé par fix pigeons couleur de feu, oü le roi fe placa avec elle , & qui les condttiftt chez Fatime. Il y reconnut Zelimé, elle avoit tous les traits de la reine fa mère , & de plus un bleuet fous le pied gaucbe, qu'elle avoit apporté en naiffant , & qui lui avoit fait donner Ie nom de Bleuette. Silentieux fe fit connoitre a fon aimable fille, & lui fit mille careffes , qu'elle re$ut avec un refpedf. plein de tendreffe. II donna a la bonne Fatime les louanges, dont elle étoit fi digne , & lui offrit tout ce qui dépendoit de lui. Je ne veux point d'autre récompenfe , lui dit-elle, que le plaifir de ne me point féparer de la princeffe. II lui accorda fa demande, & 1'affura qu'il la combleroit de fes bienfaits; mais elle ne fut touchée que de la permilïion qu'il lui donna de fui-

Sluiten