Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

iSa L je Prince

. de s'en étonner, qu'elle portoit au petit doigt une bague que fon aïeul lui avoit laiffé en en mourant, pour la préferver jufqu'a Fage de vingt ans de toutes fortes de dangers. Perfua. dée qu'elle n'avoit rien k craindre, elle avanca :jufques dans un grand cabinet, ou plutöt un .-magafin de bijoux rares & de pierres précieufes. .Elle s'arrêta pour examiner toutes ces ricbeffes, • mais portant fa vue fur un lit de drap d'argent placé dans une efpèce d'enfoncement, quel fut fon étonnement, lorfqu'elle appercut fur le lit un jeune homme le plus beau qui fut jamais; il paroiffoit enfeveli dans un profond fommeil. -Aigremine s'approcha du lit pour le mieux confidérer : cette curiofité lui coüta cher, puifque -dés ce moment elle ne fut plus maïtreffe de fa liberté. Perfuadée ( comme toutes les jolies femmes le font ) qu'on ne pouvoit la voir fans 1'aimer, elle n'hefita point a réveiller cet ai•mable inconnu, & cela dans le deffein de lui "infpirer cette tendreffe qu'elle fouhaitoit qu'il eüt pour elle. Elle fit donc un peu de bruit en paffant dans la chambre prochaine, afin qu'il ne put 1'en accufer ; elle y trouva un papier fur lequel ce qui fuit étoit écrit.

Celle qui pourm fe faire aimer du plus laii de tous les mortels, aura feule le pouvoir dt rendre fenfible le prince qui repofe ici.

Sluiten