Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

aiï Le Prince

Farouche en devint tout-a-Ia-fois furprife 8c furieufe. Outrée de ce que cette pauvre princeffe avoit fi bien réuffi, elle lui donna d'autres ouvrages encore plus difficiles, mais elle en vint toujours k bout par le moyen de fon brillant. Ces fuccès causèrent k la fée une fi grande colère , qu'elle enferma la princeffe dans une grande cage de fer : elle étoit placée dans une cour toute pleine d'animaux féroces 8c carnaciers; elle en conha la garde a deux horribles dragons qui faifoient k tous momens des efforts épouvantables pour brifer la cage 8c dévorer la princeffe. La malheureufe princeffe étoit ainfi renfermée depuis un mois lorfqu'elle vit paroitre Sincer ; elle frémit en voyant le danger auquel fon amant alloit s'expofer : il avoit ouvert la porte de cette cour en la touchant feulement de fon herbe ; il n'appercut pas plutöt fa chère Aimée dans une auffi cruelle fituation, qu'il mit 1'épée a la main pour tuer les deux dragons , mais la bonne femme lui cria de s'arrêter , 8c de leur jetter feulement 1'herbe qu'il avoit dans la main ; il le fit, & auffi-töt les animaux tombèrent fans vie a fes pieds : courant k la cage , illatoucha du poil de fon fourcil , 8c dans le même moment il fe fentit enlever, lui, la princeffe 8c la bonne fée au milieu des airs, 8c fe vit entourer d'un nuage qui les porta fort vïte dans 1'ifle de Sincérité.

Sluiten