Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

FantSme èbhuisfant qti'on rivere A la cour!

Idole des Francais a qui tu iois le jour t

Toi, que la vertu même , heureufe aux pieds du vice,

Honore en rottgisfant du plus beau facrifice!

Toi, dont Vart créateur file Por et Vargent,

Pour travtstir des corps que Ia pousfiere attend:

Toi, qui mets a fencan l'bonneur et Vinnocence l

O Luxe deflruSeur! bortie enfin ta puisfance:

Porte ailleurs le danger du charme qui te fuit •

Ou tu pionges les coeurs que ton êclat fiduit.

M. Simoü dam le Trefor du Parnasjè Toni. II.

Sluiten