Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C *3 )

tiietrre a 1'abri des incurflions des Sauvages qui ne devaient pas tarder a être irrités de fe voir chaiTés de leurs foyers. Riebeek commenca donc a occu per fon monde a la conftruction d'un Fort, dont il jetta les fondements au fonds de la Baye de la

Table, fur le bord de la mer; ce Fort eft dominé par une haute montagne applatie au fommet, & qui lui donnanc une forme aflez irréguliere d'une Table, donne fon nom a la Baye qui y eft au pié. Ce Chateau, dont la forme eft a peu - prés quarrée eft très^ bien fortifié, & pourvu d'une trés - belle artillerie.

Riebeek le deftina pour y faire fa demeure', & tous les Gouverneurs de la Colonie qui lui ont fuccedé, y ont toujours habicé. On peut le regarder comme le Palais du Vice - Rot établi par la Compagnie. Cet ouvrage fini, ou du moins porcé a un point refpedlable, Riebeek petifa aux habitations des Colons; il leur fit conftruire des Maifons commodes des deux cotés du Fort; & cette première Bourgade eft dévenue par la, le Chef-Lieu de la Colonie; c'eft aujourd'hui une très-jolie Ville, trés-bien peuplée &• qui ferak immenfement riche , fi 1es Agens de la Compagnie ne trouvaient le fecret cruel de mettre B 4 des

Sluiten