Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 72 )

de procés k une rude baftonade, ou a un exil; il ne feraic pas difficile de prouver, que les Gouverneurs duCap,maig!é radmiffion des Bourguemaitres, comme juges dans la Chambre criminclle, fe font permis trop fouvent, des actes d'une telle barbarie: fi la Chambre criminelle du Gouvernement du Cap était compofée, comme elles le font toutes dans notre République ; ou du moins que les voix des Bourguemaitres balancaflent les voix des Agens de la Compagnie , les Colons n'auraient rien a redouter que de leur propre méehanceté; en fubiftant la ri-> geur des loix criminelles , ils feraient aflürés que s'ils font féverement punis , c'eft qu'ils 1'ont bien mérité.

II eft vrai, que la Compagnie a voulu prendre ce femble, deux moyens pour obvier acet abus d'autoriié de la part du Gouverneur. Tous les deux font inéflcaces, & ie Gouverneur n'en eft ni plus, ni moins lié. Le premier eft la voye d'appel a la Chambre- de -Juftice de Batavia, ou a la Cour - de - Juftice deHollande, en Europe. Quel eft le Colon , ou le bourgeois, je le demande, qui s'expoféra a un voyage long & périlleux, foit qu^il veuille avoir' recours

Sluiten