Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C )

Compagnie, dans l'exercifïê des eroplois lucratifs qu'ils gérent. C'eft ici que la rapine & la concuflion, fous mille formes ditferentes, préffent & grevent le malheureux bourgeois & le cukivaceur.

Depuis pres de quatre ans, les bourgeois & les Colons du Cap de Bonne-Efpérance, ne pouvant obtenir lè rédreflèment de leurs griefs particuliers, de la part du 'Gouvernement affricain, fe font déterminés de faire porter leurs juftes & refpeftueufes plaintes aux Directeurs de la Compagnie, en Europe. Quatre d'entre eux furent choiiis & en envoyés enHollande, pour réclamer la Juftice de la Compagnie: deux de cesR.épréfentants, duément autorifés par le Corps des bourgeois du Cap, ou du moins par tous ceux de ces bourgeois qui ont ofé figner la commiffion , &le nombre eft alfez confidérable, pour rendre refpeclable cette Députation aux yeux de la Compagnie, font encore ici, fans avoir beaucoup avancé les affaires de leurs commettans. II eft vrai que les lenteurs naturelles au Gouvernement Hollandais en général, ont été un obftacle h une dccifion formellc de la part de Mrs. les Directeurs de la Compagnie; mais quatre ans font bien longs ce femble, & paraiffent plus que

fuf-

Sluiten