Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 152 )

toutes ces differentes families des Hottentots chaffees de leurs fertilles habitations , il pourra alors innonder cepays, d'un peuple nombreux,excité par lavangeance & par le pillage ; il pourra facillement faire fouléver les efclaves qui ne demanderont pas mieux que de s'afranchir du joug de leurs maitres ; en un mot, il pourra tout ce qu'il voudra. Je fais que les Colons auront peut-étre au commencement 1'avantage des armes a feu contre eux, mais enfin ils feront obligés de fuccomber, accablés par le plus grand nombre. Ils tomberont dans les piéges que ceux-ci leur tendront & y feront égorgésen détail, d'autant mieux que les habitations, dansles diftricïs les plus éloignés, font écartées a une diftance d'une , ou de deux heures , les unes des autres. II eft certain dumoins, que , fi cette race ne peut pas parvenir a expulfer les Colons acluels, elle réuffira a leur caufer ces domages dans les plantations, qui opéreront leur ruine totale & qui les obligeront alesabandonner. Les irruptions qu'elle fera , quand elle aura atteint un accroifTemenr refpeétable , feront plus dangéreufes, qu'elles ne le font actuellement, paree qu'elles feront mieux conduites, mieux réfiechies,

& mieux

Sluiten