Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 157 )

fok obligé de donner quitance de 40, les 3 Ryksd. que la Compagnie retient pour fon droit fur le,s vins, & les ) o que Mr. le Gouverneur s\pproprie font en pure perte pour le vendeur. Si les vins du Cap étaient mauvais de leur nature & fujets a fe gater, les Étrangers s'emprelferaient-ils d'en faire leur provifion? Les bleds tropsentaifés dans les greniers, s'echauffenc aufli, le papillons'y met & les ronge, quand on n'a pas le foin ailidu de donner de 1'air aux greniers & de remuer de tems en tems, les piles de froment, ou même de les transporter d'une place a une autre,.ne fut-ce qu'a quatre, ou cinq piés de diftance. Si Ia Compagnie faifait porrer un foin attentif dans les Magafins, ou pour mieux dire fi fes prépofés y veillaient feigneufement, les denrées s'y conferveraient parfaitement, & elle en trouverait toujours un débit aiTuré, avec un profit confidérable qui la tnettrait dans le cas de tout acheter au Colon; celui-ci fe trouverait par la, en état de tirer un revenu honnête de fa plantation. Deplus,voici un autre grand defaut, c'eft que la Compagnie ne veut. pas recevoir le bied des payfans dans le tems qui convient leplus aux Colons de le transporter au Cap , pendant que les boeufs font

en-

Sluiten