Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 170 )

& il tache de le dénaturer & de le préfenter a fon avantage: J'ai quelques petites obfervations a lui faire fur fon apologie, & je les lui propoferai en fon lieu.

J&ytendagn'ett pas la feule vietime desTyrans-Fiscaux\ beaucoup d'autres ontétéenlevés aufli cruellement & envoyésaufli impérieufement que lui, les piés & les poings liés, pour fervir la Compagnie en qualité d'efclaves. Michel Engelhard, Hans Mola ont fubi, le même fort, fans que les Burgerraaden en ayent été inftruits, & fans qu'on fache encore le motifqui a fait commettre ces meurtres; je dis meurtres , puifqu'onlesa réelement retranchéspour toujours de la Société civile dans laqu'elle ils avaient pris naifiance, fans qu'aucun crime, du moins connu, leur eüt fait mériter un traitement fi attroce. En Rufiie, perfonne n'eft envoyé aux Mines de Syberie, avant d'avoir été atteinc & convaincu en juftice reglée , d'un crime qui mérite d'étre expié par un efclavage aufli pénible & aufli honteux. 11 était réfervé a un Gouvernement defpotique, tel que celui de Ruflle, d'étre plus humain, & plus équitable, qu'un Gouvernement qui ne devrait étre que Républicain, tel que celui du Cap.

Au

Sluiten