Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 172 )

leur dit, que c'efl; une faveur qu'il leur fait & que dans ce cas, tout depend de lui. Oui fans doute ,tout depend de lui, & voila le mal! Aufli fait il des injustices criantes , fans qu'on ait le moyen de 1'en punir. Première injuflice , c'eft que le vendeur doit figner un recu de 40 Ryksd. par tonneau de vin , lorsqu'il n'en recoic que 27. & u n recu de 60 Ryksd. par tonneau de brandevin, lorsqu'il n'en rccoitque 50. On doit convenir qu'il y aurait un peu d'analogie entre ce Maitre de cave , & le mauvais Serviteur de l'Ëvangile, qui étant en peine de rendre fes comptes, faifait une maltöte a peu prés femblable; mais c'eft ici plus le crime du Gouverneur que celui du maitre de cave; car c'eft le premier qui en retire tout le profit.

Lorsque le vin eft a 40 Ryksd le tonneau, le Cavier en achéte une plus"grande quantité, a 27 Ryksd, que lorsque le vin baifiè , & que 1'abondance force le vigneron a le donner au deflbus de 30 Ryksd. valeur inrrinféque & réelle; car alors il n'y a pas grand profit d'en donner 27 Ryksd. au vigneron; aufli dans ce cas, le Ca vier déclare, que la Compagnie n'a pas befoin de beaucoup cette année , & que la iivraifon a lui faire , fera modique. II fauc d'aiileurs, que

fc

Sluiten