Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( **3 )

tionentpas des dignités,ou desemplois lucratifs qui font tous remplis par des Agens de la Compagnie , & dont ils font exclus. Les Colons du Cap ne peuvent étre attaqués que par mer, ils connaiiTent parfaiT tement leurs cötes qui , en comparaifon des cötes de 1'Amerique , ne forment qu'une trés-petite lifiére facile k défendre par des gens dont les armes a feu portent a une diitence trois fois plus confidérable que les armes Européennes; un payfan peut du premier coup , tuer un homme a cinq cents pas de diftence; 12,oco hommes armés & adroits comme les Colons du Cap lefont,envalentaumoins 30,000,armésaTEuropéene qui viendrait pour les fcumcttre. La Compagnie n'a certainement pas 30,000 hommes de bonnes troupes a leur oppofer les eüt-elle , 30,000 hommes ne fe transportent pas fi facilement & a fi peu de fraix du Texel au Cap , qu'une pareille ?armée peutfe transporter de Portmouth a NieuveYork. Les Colons du Cap ne peuvent pas étre réduits par la famine: le bied, les légumes, les grains de toute efpece , le vin, la viande , en un mot tout abonde chez eux, & un armement parti d'Europe pour les aller foumettre, courrait le plus grand risque de périr de

Sluiten