Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 3°6 >

pagnie exige Ia Dixme du vin, en efpèce, comme elle exige celle du fromcnc.

4°. Les Fermiers Généraux qu'elle a établis pour les vins qui fe vendent au Cap par les particuliers, en détail & en gros, doivent étre fupprimés; ils gênent trop le commerce intérieur & le commerce extérieur des cultivateurs. La Dixme percue fur les vins, fera moins gênante pour les Colons , & donnera a la Compagnie un profitinfiniment plus grand, que Ie profit qu'elle fait par cette ferme particuliére. II n'y a que les Fermiers, le Gouverneur, & le Fiscal qui retirent un profit réel de cette ferme ; le Colon & la Compagnie y perdent confidérablement.

Le Colon après avoir payé a Ia Compagnie les redevances qu'il lui doit , efl en droit de faire de ces denrées ce qu'il lui plak , & d'en faire tel commerce qui lui paraitra le plus avantageux. Mais rien ne gêne ckne détruit plus fon commerce, que la concurrence injufte , inconftkutionelle & dangereufe, tant pour lui, que pour Ia Compagnie, des Agens de la Compagnie même. II parait donc abfolument nécesfaire que la Compagnie,

t°. Dó-

Sluiten