Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 312 )

des fa-ars prix & feraient aflurés de n'en avoir jamais de fuperflues , comme il leur arrivé trés - fouvent. De la , la population s'accroitrait prodigieufement , paree que les déffrichements des terres incultes augmentant , le nombre des cul ivateurs devrait s'accroitre en proportion. Cet objet d'an élioration pour rEtabliflêment du Cap , demande furtout 1'attention la plus férieufe de Mrs. les Directeurs de la Compagnie.

5°. Depuis tres-longtems les Colons & bourgeois de tout rEtabliflêment fe plaignent avec raifon , des prix exorbitants qu'ils font obligés de donner pour les efclaves qu'ils achetent. Depuis longtems ils ont fait des inftances pour obtenir Ja permiffion d'avoir a eux,un, ou deux petits navires propres a la traite des efclaves. Déja en 1719. ils demanderent la permisflon de pouvoir faire par eux-mêmes, 1'acbat des efclaves a File de Madagafcar & aux lies adjacantes; cette permiffion leur fut accordée; ils envoyerent même trois hommes capables & affidés dans cette He pour y faire les achats ; mais foit que le Gouvernement y mit par la fuite des entraves , foit plutót,que les Francais s'étant rendus raaitres de 1'lle

Mau-

Sluiten