Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Philofophie dans la Religion. 45?

de fe foumettre aux décifions du Dieu de vérité.

II. Connoissez les jufies bornes des recherches de la Raifon. Si vous confultez 1'expérience; fi vous écoutez ceux,qui ont approfondi les Sciences, & les Philofophes les plus judicieux, vous ne pourrez douter, que Fefprit humain ne foit fort borné, & qu'il eft un terme, au dela duquel il ne peut aller, fans s'égarer & fans fe perdre dans dechimériques fpéculations. Les objets,qui font le plus a notre portée , qui font le plus proportionnés a notre intelligence, & que nous pouvons confidérer de prés, ont des profondeurs, des myfteres, que nous ne pouvons fonder. Auffi voit - on généralement, que la modeftie & la retenue font les fideles compagnes de la vraie fcience; que la préfomption & la vanité font le caraélere des efprits fuperficiels, qui, inftruits a peine des premiers élémens, s'imaginent qu'ils font de pair avec ceux, qui, par la fupériorité de leurs lumieres, ont appris, que nous ne connoiffbns qu'en partie. Sou-: venez -vous donc toujours de la foiblelfe de 1'efprit humain, & vous ferez inaccefiible aux traits de ceux, qui en flatent 1'orgueil, en voulant lui perfuader, que tout eft a fa portée. Vous fentirez, que des objeCtions, qui tirent toute leur force de notre ignorance, ne doivent pas ébranler votre foi a des vérités, qui ont pour appui Fautorité

11.

Réglt.

Cor.SStft t* £3

9.

Sluiten