Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Nouveau Teftament. 97

difpenfer de lui obéir, fans nous rendre fouverainement coupables. C'eft la conclufion tacite de St. Paul dans mon texte. L'Eglife du Nouveau Teftament n'eft pas affiijettie aux Anges: elle eft foumife a un Chef bien plus refpeélable par les énïj* nentes qualités,qui le diftinguent;par les droits légitimes qu'il a fur nous; par la fageffe & 1'équité de fon gouvernement; par la juftice, la douceur & la beauté des loix, qu'il impofe. Un tel Maïtie eft bien digne de notre devouement , & d'une obénTance prompte , univerfelle & conjftante. FinilTons en nous recueillant.

Connoissons dans toute fon étendue le bonheur, dont nous joiiïlTons, de vivre fous l'ceconomie de grace, d'être admis dans cette Nouvelle Alliance, que Dieu avoit promis de traiter avec les hommes par le miniftere du Meffie, & de vivre fous 1'autorité d'un Chef vraiement digne de nos hommages, & auquel la reconnoisfance doit nous attacher, autant que le devoir. Que notre condition eft heureufe, puifque nos yeux vóient, & nos oreilles entendent, ce que tant de Prophetes & de Juftes, ont defirè de voir, & n ont point yu, ientendre, & nont point entendu! Mais fi nous avons fujet de nous glorifier d'être membres de 1'Eglife du Nouveau Teftament. nous fommes/ aufïï tenus de nous conTome I. G

Conchtfion

Matth. XIII. 17

Sluiten