Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

12Ó SERMON- VI. V Etoile

Mes Freres, C'eft-la affez généralement la régie, que la Frovidence iüit dans le gouvernement du monde. Souvent elle dirige les événemens d'une maniere , qui leur fait prendre un tour fort oppofé aux vues de ceux , qui y concourent. Les caufes fecondes agiffent, mais la première caufe leur donne le mouvement; les conduit par des refforts invifibles, & leur fait produire des effets, qui confondent toute la prudence humaine. Le pouvoir 5 que Dieu a fur 1'efprit & le cceur des hommes, le met en état de faire fervir leurs paffions mêmes a 1'accompliffement de fes deffeins. Vérité importante , dont les Annales du Monde & celles de 1'Eglife fourniffent de nombreules preuves. Bornons-nous a celle , que nous préfente 1'Hiftoire, dont mon texte fait partie.

Balaam fe difpofe a maudire Israël en faveur de Baiak Roi des Moabites, & Dieu régie les penfées & les difcours de eet homme mercenaire , de faQon qu'il prononce non feulement coup fur coup des bénédictions, mais les oracles les plus intéreffans pour 1'Eglife. Je le vois , dit - il, mais non pas maintenant \ je le regarde, mais non pas de prés. Une Etoile eft procèdèe de Jacob , £f un Sceptre s'eft élevé d'lsraël. II tranfpercera les coins de Moab, £s? il détruira tous les enfans de Seth.

Sluiten