Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Jacob:

135:

un Roi, qu'il défigne non feulement par le Sccptre, qui eft une des marqués de la Royauté, mais encore parle terme $ Etoile : Peut - être en s'accommodant a 1'opinion affez genéralement répandue, que 1'apparition d'un nouvel Aftre , ou d'une Comete, préfageoit 1'élevation de quelque grand Prince , ou la chute d'un Empire. 11 y a néanmoins bien autant d'apparence, que Balaam a eu deffein de caraétérifer la gloire & la durée du fceptre, dont tl prédit 1'élevation ; ou, pour parler plus exaétement, qu'il a voulu marquer par le titre $ Etoile, que le Roi, dont il annonce la grandeur , feroit comme une |brillante lumiere. Trois opinions principales partagent les Interpretes , quand ïl eft queftion de déterminer, quel eft le Roi, que Balaam avoit en vue.

J. Quelques - uns , tant parmi les Juifs que parmi les Chretiens, prétendent, qu'il s'agit de David, a qui les traits de la Prophetie paroiffent con venir jusqu'a un certain point. 11 a été le vairiqueur des MoabiteSf qu'Ü traita avec beaucoup de rigueur. Les titres A'Etoile & de Sceptre défignent affez bien 1'établiffement d'un nouveau Royaume, tel que fut celui de David, diton. Ce Prince foumit auffi les Iduméens, ce qui eft prédit dans le verfet qui fuit mon texte. II eft vrai, qu'on ne fait, comment expliquer ce que Balaam ajoute, que le I 4.

I.

Sentimens divers.

2 Sam.

VIII. 2.

Sluiten