Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

222 SERMON IX. L'Enlevement

Ecclélïaftiq.XLIV. u

XLIX. 14.

xui yug ai

Si «to r\ VVS-

"Oti hits £?5 Tót oupa-

ïo». Mare. XVI. 19.

grand nombre d" années, car fon ame étoit agréable a Dieu, ceft pourquoi il fe hdta de le retirer du milieu de Viniquité. Jefus fils de Sirach au Chap. XLIV. de V Eccléfiaftique dit, qu'Enoch fut agréable au Seigneur, ■& qiïil "fut tranfporté, étant un exemple de repentance aux Générations: Et au Chap. XLIX,

- nul ne fut jamais créé fur la terre femblabk sa Enoch, car il fut enlevé de la terre. Ob-

fervez, que St. Paul, Hebr. XL s'eft plu a fe fervir des mêmes expreffions que . ces Auteurs, & que ce font auffi celles,

- qu'ont emploié les Interpretes Grecs dans mon texte. II n'y a que le dernier paffage, oü Jefus fils de Sirach fe fert d'un autre terme, mais qui efl précifêment le même, dont St. Mare a fait ufage , en parlant de 1'afcenfion de Jefus - Chrift au ciel. Les Auteurs des Paraphrafes Chaldaïques ont été dans les mêmes idéés. L'un (*) dit, que YEternel ne fit pas mourir Enoch. L'autre (X), quil ne fut plus avec les Générations de la terre, paree quil fut enlevé, & il monta dans le firmament , par la parole, devant VEternel. Un troifieme Qf), voici il ne fut plus, paree quil fut tranfporté par la parole de devant VEternel. Je fai M. F., qu'on chicane

(*) Onkeios. Cf) Jonathan.

(1) Le Targum de Jérufaleiri,

Sluiten