Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de PEcbelle de Jacob. '277

les événemens du Monde! ces idéés ferviroient k nous tranquillifer, k diminuer les foucis, qui nous rongent, k diiïiper certains doutes, certains foupcpons, qui s'élevent fouvent dans notre efprit, qui agitent & troublent notre cceur.

II. Je vois en fecond lieu dans la Vifion de mon texte, un Tableau de la prot'ellion particuliere, dont Dieu favorije les gens de bien. Dieu allure Jacob, qu'en Ibn particulier il peut compter fur les foins de fa Providence, puifqu'il fe révele k lui comme fon Proteéteur. L'écbelle s'étend depuis Dieu jufqu'au Patriarche, les Anges montent fe? defcendent vers lui, & pour qu'il ne puüTe douter du fens de la vifion, Dieu la lui explique, voici je fuis avec toi, fe? je te garderai partout oü tu iras, fe? je te ramenerai en ce Fays; car je ne fabandonnerai point, que je n'aye fait ce que je fai dit. Jacob peut dire a préfent k la lettre les Anges du Seigneur campent d Pentour de ceux, qui lecraignent, fe? ils les garant ijfent: Tceil de PEternel efl jur ceux, qui le craignent fe? qui s'attendent d ja bonté. C'étoit-lk encore ce qui convenoit parfaitement k fon état. L'idée de la Providence univerfelle lui ouvroit k la vérité une fource de réfiexions encourageantes ; mais des aiïurances pofitives, perfonnelles, mais des images, qui lui retracoient vivement, que 1'Eternel avoit les s 3.

ir.

Tableau de la pro. teBion de Dieu.

Pfeaume StXXIV. a XXXIH. 18.

Sluiten