Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

SERMON

SUR

U IGNORANCE DES HOMMES.

ffius fommes du jour d'hier, £p nous m favons rien. Job VIII. 9.

Avant de traiter ces paroles, M. F..? fous le point de vue oü j'ai delTein de vous les faire confidérer dans ce discours ; il faut remarquer d'un cö.té , .que, quoique celui qui les a proférées n'ait pas toujours été irrépréhenfible .dans fes entretiens avec Job, non plus ,que fes deux compagnons Eliphas & Tfophar , ce qu'il dit dans mon texte ne laiJTe pas d'être en foi trés véritable .& utile a méditer: & d'un autre cör,é^ que ces mêmes paroles, quoique partir culiérement relatives aux précédentes ^ font cependant d'une .vérité générale. Tom. L A Que

Sluiten