Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

PC

XXXIX. 6. t

%6 SERMOIf II. P A R T I E.

I. La nouveauté de notre exiften.ce. II. La nature des chofes. lil. Le défaut de moyens. IV. Les vues de ïozconomie prér fente. V. Enfin, notre propre nègligence: font autant de fources différentes de 1'imperfeclion de nos connoiffances.

I. La première de ces fources eft marr quée dans mon texte; je veux dire, Ia nouveauté de notre exiflence ; nous fommes du jour d'hier, C'eft-a-dire, il y a peu que nous fommes au monde ; & nous avons peu de tems a y demeurer, eu égard au grand nombre de chofes qu'on peut apprendre. Euffions nous , avec les fecours que nous avons pour nous inftruire, une vie auffi longue que celle des Patriarches , encore n'épuiferions nous pas les fources qui s'ouvrent a notre intelligence. Combien moins , dans une vie réduite a la mefure de quatre doigts, & a la fin Ia plus reculce de laquelle , nous avons lieu de dire que nous fommes du jour précédent ? Dans 1'enfance, on n'eft pas capable d'ap-

pren-

Sluiten