Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fur Fabm de la Philofophie. 39

d'en tirer des conféquences légitimes ; de fentir la force des preuves qui éta* bliffent la divinité de la Révélation , & d'en défendre les dogmes contre les fophismes de 1'incrédulité. S'agit - il de la Morale ? Elle fait partie de la Religion: elle enfeigne qu'il y a une différence intrinféque & éternelle entre le vice & la vertu, le jufte & 1'injufte: elle regie les fentimens & les adions des hommes, en leur difant quels font leurs devoirs envers Dieu, envers leurs prochains, & envers eux-mêmes. Telle étant la vraie Philojophie , il eft clair que les paroles de mon texte ne tendent nullement a la condamner, puisque, comme nous venons de le voir , il s'en faut bien qu'elle foit condamnable.

Mais qu'étoit la Philofophie du tems éi St. Paul? Qu'étoient-ils ces foidifans Philofophes, qui fe croyoient plus éclairés que le commun des hommes? Des gens , qui pour la plupart s'egaroient en vaines fpéculations , ne faifoient presqu'aucune attention aux merveilles de la Nature, & donnoient C 4 a

Sluiten