Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Aft. XVII. 25.

2».

70 SERMON

êternelle & toute-puijfante, qui après favoir crée-, le conferve , & dirige tout ce qui s'y paffe. Et que par conféquent, c'eft cette même Intelligence , qui, foit par 1'effet des Loix phyflques que fuivent par fon inftitution les êtres inanimés, foit en faifant ou en laiffant agir les créatures intelligentes ; procure aux hommes tous les Mens dont ils jouiffent, & leur envoye tous les maux qu'ils fouf" frent,

Que la Raifon fuffife pour reconnóitre cette vérité, c'eft ce qui paroit par divers paffages des écrits qui nous reftent des Philofophes, & des Poëtes du Paganijme, oü ils 1'établiffent, foit en enfeignant une Providence générale , foit en attribuant a. la Divinité de donner aux hommes la vie c? les chofes nêceffaires k leur entretien, & de les punir de leurs crimes par diverfes calamite's.

Que la Révélation confirme pleinement cette lecon de la Raifon, c'eft ce que nous voyons dans un grand nombre de paffages de V'Ancien & du Nouveau TesUpmit* dont il fufiira de vous rappeller

ceux

Sluiten