Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fur la patience de Job. 7 f

ceux que voici. Qui ejl-ce qui dit quune chofe a, été faite & que le Seigneur ne Va point commandée ? Les maux & les biens ne procédent-ilspas du mandement du Tres kaut? Qui efl ce qui a livré Jacob au pillage tflfraèl aux fourrageurs?. Na-ce.pas tté VEternel , contre lequel nous avons. pêché ?. Votre Tere qui efl aux Cieux fait lever fon foleil fur le méchans & fur les bons, & tombcr fa pluk fur les jufles & fur les injustes. i Le Dieu qui a fait le monde & toutes les chofes qui y fint, nous donne è Mis la vie, & la refpiration , & toutes chofes.

Ce n'eft donc ni par un aveugle hazard , ni par une,nécefïité fatale, que nous recevons ici-bas des biens ou des maux. C'eft par la dire&ion toute-puisfante du fouverain Maïtre de 1'Univers: Etre infiniinent fage, jufte, & bon, qui eft 1'Auteur de tous les biens dont nous jouiffons relativement a Ja viepréfente. & qui ne les ayant point formés capables de nous rendre parfaitement heureux j peut avoir des raifons pour nous les enlever a 1'improvifte! Autant de motifs | ne point pécher de ms levres, quand 1 E 4 n0U!

Lam. ilt 37 3 •

Efa. XL1I. 24.

Matt V. 4S-

Act XVII. 24. 25.

L

Sluiten