Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fur la vifite des trois amis de Joh 107

-Saints peuvent être exercés ici-bas par les plus rudes traverfes; d'uncöte, paree que les plus jufte* des hommes n'étant pas fans pêché, peuvent avoir befoin de chatimens qui les corrigent, ou d'épreuves qui leur fervent a acquérir de nouveaux degrés de vertus: & d'autre cöté, paree que ces fouffrances du tems préfent ne font point a contrepefer avec la gloire a venir , n'étant, a quelque point qu'elles montent, que des affiiclions legeres au prix du poids éternel de gloire excellemment excellente qu elles produifent, & par laquelle on en fera amplement dédomagé. Mais s'il n'y avoit pas une telle osconomie , s'il n'étoit pas vrai qu'aprhs la mort il y a un jugement; alors la rétribution devant avoh lieu des cette vie, une fituation pareillc a celle de Job ne pourroit jamais être h partage de ceux, qui comme lui, vivem dans la piété & dans la droiture , & H perfeciionnent de jour en jour dans li vertu. Alors les gens de bien, ces hom mesintegresSdroits, qui craignentDieu, £ qui fe détoument du mal; pourroient biei être fujets a quelques affliclions: mai

3

Rom. VIII. IS.

2 Cor. IV. 17.

Héb. , IX. 27*

l

■ Job. ï, J.

L >

1

Sluiten