Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

154

S ER MON

i Chron.

nous favons, c'eft qu'ils réuffirent dans leur entreprife.

Je n'examinérai point ici , fi cette entreprife doit être taxée de témérité. J 'avoue què l'Ecriture Sainte, en rapportant certaines aétions fansblamer ceux qui les ont faites, n'y donne pas par cela feul fon approbation. 11 me femble cependant, que celle dont il s'agit ici, eft rapportie comme digne d'éloge. Car, tant ici, que dans le I. Livre des Chroniques, après le récit de eet événement, on trouve encore ces paroles, ces trois vaillans hommes firent -cette aclion la. Quoi■qu'il en foit, & fuppofé qu'il y ait eu dans cette action plus de zele & de courage , que de prudence & de circonfpection; elle eft au moins digne d'éloge a 'plufieurs égards: &j'ytrouve trois chofes notables. 10. Un grand attachement pour leur Prince. 20. Un grand courage. 30-. Un grand témoignage du bon caraélere de David.

i°. II eft certain que ces trois hommes, cn s'expofant ainfi pour fatisfaire le défir qu'ils crurent qu'avoit leur Maitre , montrerent qu'ils lui étoient extrême-

ment

Sluiten