Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

SERMON

SUR

l'argument du Sauveur touchant la résurrection des morts.

Or quant aux morts, quils rejfufcitent, riayez vous point lu dans le Livre de Moyfe, comment Dieu lui paria dans le buijfon, difant; je fuis le Dieu d'Abraham , fi? le Dieu d'Ifaac , fi? le Dieu de Jacob ? 11 nefl pas le Dieu des morts, mais des vivans: vous vous fourvoyez donc de beaucoup. Marc. XII. 26. 27.

L'homme de bien tire de bonnes chofes du bon tréfor de fon coeur, G> le méchant homme tire de mauvaifes chofes du mauvais tréfor de fon coeur. C'eft, M. F. , une fentence de notre Seigneur , que fon hiftoire vérifie par divers exemples, tant en fa perfonne, qu'en celle de fes ennemis. On y voit ceux-ci, confultant fans ceffe 1'injufte P 2 pré»

Matt. XII. 35.

Sluiten