Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i

J

(

l

I

j

i

t

Eph ii. 9.

2 Cor. xi. 17.

>88 S E R M O N fur le défir

uflifier , & qui dans ce fentiment ne :herche fa juftification, que dans la grace k Dieu en Jesus-Christ notre Seigneur. Oue je fois trouvé en lui, ayant, non ma 'uftice qui eft de la Loi, mais celle qui eft W la foi de Christ ; la juflice qui eft de Dieu par la foi! Et c'eft fur ces paroles me j'ai deffein de vous entretenir, fous [e bón plaifir du Seigneur.

Deux Parties générales renfermeront nos réfiexions. D'abord, il faudra exfili* pier en elles -mêmes les expreffions que 1'Apötre employé. Enfuite, il faudra développer les diverfes lecons qu'elles nous donnent. CeflTle fujet de votre attention religieufe.

I. PARTIE.

Pour ïexplication des paroles mêmes de mon texte; voyons d'abord, qui eft celui qui y parle; & enfuite, ce qu'il y dit.

li Celui qui parle dans mon texte, c'eft St. Paul. C'eft un des hommes, qui, s'il étoit jamais permis de fe glorifier de fes oeuvres, auroit eu le plus de fujet de

fi

Sluiten