Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de pourfuivre confiamment notre courje. 317

cune autre de faire le fujet de nos foins, mais qui * outre cela , n'a jamais manque de réuiTir a ceux, qui, après favoir formée , ont mis conltamment en ufage les moyens requis pour parvenir a leur but ? C'eft celle d'entrer dans le Royaume des deux. Quel motif a y afpirer, quel encouragement a faire ce qu'il faut pour en obtenir 1'entrée , que de favoir, & que beaucoup d'autres y font parvenus, & qu'on y parviendra comme eux, pourvu qu'on fe conforme ici-bas a leur exemple ! Nous donc auffi, puifque nous fommes environnés d'une fi grande nuée de têmoins, rejettant tout fardeau , fi? le pêché qui (jious) enveloppe aifément, pourfuivons conftamment la courfe qui nous eft propofèe: regardant a Jesus le Chef fi? le Confommateur de notre foi, qui, au lieu de la joie qui lui étoit propofèe, a fouffert la croix, ayant méprifé la honte, fi? ieft ajfis a la droite du tröne de Dieu.

Trois objets s'offrent a confidérer dans ces paroles. I. Le Devoir général qui nous y eft prefcrit. II. Les moyens qu'f faut mettre en ufage pour s'en acquit

ter

Matt. VII. 21.

Sluiten