Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 8 )

dicrion de leurs fentimens , Samuel (*) croyoir que Dieu ne fe repentoit jamais de ce qu'il avoit réfohij au contraire Jcrémie (b) nous dit que Dieu fe repent des confeils qu'il a pris. Joël (cj nous apprend qu'il ne fe repent que du mal qu'il a fait aux hommes: Jérémie dit qu'il nc s'en repent point. La Génèfe (d) nous enfeigne que 1'homme eft maitre du pêché, & qu'il ne tient qu'a lui de bien faire , au lieu que St. Paul (e) afture que les hommes n'ont aucun empire fur la concupifcence fans une grace de Dieu route particuliere &c. Telles font les idéés fauftes &" contradiftoires que ces prétendus infpirés nous donnent dc Dieu, Sc que 1'on veut que nous en ayons, fans eonfidérer que ces idéés nous repréfentent la Divinité comme un être fenfible, matériel & fujet a toutes les paftions humaines. Cependant on vient nous dirc apxès cela que Dieu n'a rien de commun avec la matiere, & qu'il eft un Etre incompréhenfible pour nous. Je fouhaiterois fort favoir comment tout cela peut s'accorder , s'il eft juftc d'en croire des

(a) Cnp. 15, vs. 2. & 9.

(b) Cap. 18. vs. 10.

(c) Cap. 2. vs. 13.

(d) Cap. 4. vs. 7.

(e) Rum. 15. 9. vs. 10-

Sluiten