Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 9 )

contradi&ions fi vifibles & fi déraifonna*bles, cV 11 1'on doit enfin s'en rapporter au témoignage d'hommes affez grofftcrs pour s'imaginer, non-obftant les fermons de Moyfe, qu'un Veau étoit leur Dieu! Mais fans nous arrêter aux rêveries d'un peuple élevé dans la fervitude & dans 1'abfurdité, difons que 1'ignorance a produit la croyance de toutes les irnpoftures & les errcurs qui regnent aujourd'hui parmi nous.

CHAPITRE II.

Des raifons qui ont engagé les hommes a fe figurer un Etre invifible qiion nomme communément Dieu.

§ I-

Ceux qui ignorent les caufes pliyfiques ont une crainte (*) naturelle qui

(*) Catera ,fuaf-eri in terris ^Caloquetucntur Mortales pavidis cuui pendent mentibu'' fape Hfficiunt anhnos hmnihrs formidine Divüm Depreffhfqueprernunt ad terrarn , propterea quod Ignorantia caujnrum cavferre Deorum Cogit ad imperium ras, & conceden regnum: (3* Quorum operum caufas nulla ratione videre tojfunt bigt firri Divino ?iumine rentur. Lucret, de rer. nat. Lib. VI. vs, 4.9. &[e11Af

Sluiten