Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(JM

pays en confidération des fervices qu'il avoit regus de 1'un d'eux dans le tems d'une grande famine: il leur donna quelques terres a 1'Oriënt de 1'Egypte dans une contrée fertile en paturages 8c par conféquent propre a nourrir leurs troupeaux ; pendant pres de deux eens ans ils fe multiplierent confidérablement , foit, par cc qu'y étant confidérés comme étrangers, on ne les obligeat point de fervir dans les armées, foit qu'a. caufe des privileges qu'Ofiris leur avoit accordés , plufieurs naturels du pays fe joigniflent a eux , foit enfin que quelques bandes d'Arabes fufTent venues fe joindre a. eux en qualité de leurs freres; car ils étoient d'une même race. Quoi qu'il en foit, ils multiplierent fi étonnamment que ne pouvant plus tenir dans la contrée deGoflen, ils fe répandirent dans toute 1'Egypte, & donnerent a Pharaon une jufte raifon dc craindre qu'ils ne fuflent

capables de quelques entreprües aangereufes au cas que 1'Egypte fut attaquée , (comme cela arrivoit alors alTez fouvent) par les Etbiopiens fes ennemis affidus: ainfi une raifon d'Etat obligea ce Prince a leur oter leurs privileges, 8c a, chercher les moyens de les affoiblir 8c de les affervir.

Cl

Sluiten