Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 37 )

ces des Ègyptiens, c'eft tout dire, 8c c'eft nous préfenter Moyfe comme le plus grand Politique, le plus favant Naturalifte, 8c le plus fameux Magicien de fon tems: outre qu'il eft fort apparent qu'il fut admis dans 1'ordre des Prêtres. qui étoient en Egypte ce que les Druides étoient dansles Gaules. Ceux qui ne favent pas quel étoit alors le gouvernement de 1'Egypte ne feront peut-être par fachés d'apprendre que fes fameufes Dynafties ayant pris fin, 8c tout le pays dépendant d'un feul Souverain , elle étoit divifée alors en plufieurs Contrées qui n'avoient pas une trop grande étenduc. On nommoit Monarques les gouverneurs de ces contrées, 8c ces gouverneurs étoient ordinairement du puiffant ordre des Prêtres qui poffédoient pres d'un tiers de 1'Egvpte. Le Roi nommoit a. ces Mo. narchies: 8c fi 1'on en croit les auteurs qui ont écrit de Moyfe , en comparant ce qu'ih en ont dit avec ce que Moyfe en a lui-même écrit,on conclurra qu'il étoit Monarque de la contrée de GofTen , 8c qu'il devoit fon élévatión a Thermutis , a qui il devoit auffi la vie. Voila quel fut Moyfe en Egypte, ou il eut tout le temps 8c les moyens d'étudier les mceurs d'cs Egyptiens 8c de ceux dc fa nation, C j

Sluiten