Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

CT7 )

boete de Pandore, le Sacrifice d'Ifaac Sc" de Jephté de celui d'Iphigénie en la place de laquelle une biche fut fubfiituée.Ce qu'on rapporte de Loth 8c de fa fem-, me eft tout-a-fait conforme a. ce que la fable nous apprend de Baucis 8c de Philémonj Phiftoire de Perfée Sc de Bellérophon eft le fondement de celle de St. Michel 8c du Démon qu'il vainquit; en-, fin il eft conftant que les auteurs de 1'Ecriture ont tranferit prefque mot a mot les ocuvres d'Héfiode 8c d'Homcre,

§. 18.

Quant a Jéfus-Chrift, Celfe montroit au rapport d'Origene (*) qu'il avoit tiré de Platon fes plus''belles Sentences. Telle eft celle qui porte qu'un chameau paffèroit plutót par le trott d'une aiguiile, qu'il n'eftaifé d un riche (Tentrer dans le royaume de Dieu. (f) C'eft a lafecle des Pharificns dont il étoit , que ceux qui croyent en lui doivent la croyance qu'ils ont de Pimmortalité de 1'ame, de la réfurreétion, de Penfer, 8c la plus grande partic de ft morale , oil ]e ne vois rien qui ne foit dans celle d'Epictete, d'Epicure 8c_ de quantité d'autres; ce dernier étoit cité par St.

; (*) Lib. 6. contre Celfe. (f) Lib. 8. Char- 4-

D y

Sluiten