Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 6-2 )

les autres nations par un orgucil dont les plus idiots font capables, leur fit perdrc infenfiblement le fouvenir des Dieux d'Egypte pour s'attacher a celui de Moyfe; on Padora quelque tems avec toutes les circonftances marquées dans la loi, mais on le quitta par la fuite pour fuivre celle de Jéfus-Chrift,par cette inconftance qui fait courir après la nouveauté.

§• 20.

Les plus ignorans des Hébreux avoient adopté la Loi de Moyfe; ce furent aufti de pareillcs gens qui coururent après Jéfus; Sc comme le nombre en ell infini, Sc qu'ils s'aiment les uns les autres, on ne doit pas s'étonner fi fes nouvelles errcurs fe répandirent aifément. Ce n'eft pas que les nouveautés ne foient dangereufes pour ceux qui les embraftcnt, mais 1'enthoufiafme qu'elles excitent anéantit la crainte. Ainfi les Difciples de JéfusChrift tout miférables qu'ils étoient a fa fuite Sc tout mourans de faim (comme on le voit par la néceffité oü ils furent un jour avec leur conducteur d'arracher des Epics dans les champs pour fe nourrir) les difciples de Jéfus-Chrift, dis-je, ne commencerent a fe décourager que lorsqu'ils virent leur Maitre entre les maïns

Sluiten