Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(70)

■ écrtts qu'il faut chercher unc véritablc idéé de la divinité. Les aparitións & les conférences de Moyfe & de Mahomet, de même quel'origine divine de Jéfus, j font les plus grandcs impoftures qu'on ait pu mettre au jour, Sc que vous devez fuir fi vous aimez la vérité.

§. 2.

Dieu n'étant, comme on a vu, que la nature, ou, fi 1'on veut, l'affemblage de tous les êtres, de toutes les propriétés 8c de toutes les énergies , eft nécefTairement la caufe immanente 6c non diftinéte de fes effets j il ne peut-être appellé ni bon, ni méchant, ni juftc, ni miféricordieux,ni jaloux; ce font des qualités qui ne conviennent qu'a 1'homme j par conféquent il ne fauroit ni punir ni récompenfer. Cette idee de punitions 6c de récompenfes ne peut féduire que des ignora'rfe , qui ne coricoivent 1'être fimple, qu'on nommé Dieu , que fous des images qui ne lui conviennent nullement; ceux qui fe fervent de leur jugement, fans confondre fes opérations avec celles de 1'imagination, & qui ont la force de ' fe dcfiire des préjugls de 1'enfance, font lr.s fen's qtn S'en fafTerit une idéé clairè 8c diftincte. Ils 1'envifafrcnt comme la foür-

Sluiten